Le contrat d’assurance décès toutes causes

Un décès entraîne des conséquences financières importantes pour les proches du défunt. Si vous décédez, votre famille devra faire face aux frais d’obsèques et sera exposée à une perte de revenus. Pour soulager vos proches des répercussions liées à votre décès, la meilleure solution est d’anticiper et de souscrire une assurance décès toutes causes.

Qu’est-ce qu’une assurance décès toutes causes ?

Les contrats d’assurance décès classiques prévoient des exclusions sur certaines causes de décès. L’assurance décès toutes causes offre quant à elle une couverture globale pour l’ensemble des événements susceptibles d’être à l’origine de votre mort. Quelle que soit la cause de votre décès, ce contrat de prévoyance permet donc de verser un capital à vos bénéficiaires. Ce capital peut prendre la forme d’un versement unique, d’une rente pour votre conjoint ou d’une rente éducation pour vos enfants. Le versement d’un capital aidera ainsi vos bénéficiaires à envisager l’avenir plus sereinement et à maintenir leur niveau de vie. L’assurance décès toutes causes garantit la protection de votre famille dans les cas suivants :

  • un accident ;
  • une maladie ;
  • une mort naturelle ;
  • un suicide.

Les différents types d’assurance décès toutes causes 

Il existe deux types de contrats d’assurance décès toutes causes.

  • L’assurance temporaire décès toutes causes qui comporte une date de fin de contrat à partir de laquelle vous n’êtes plus couvert. Les cotisations sont alors versées à fond perdu.
  • L’assurance décès toutes causes à vie qui vous protège jusqu’à votre décès sans date d’échéance et quel que soit votre âge. Vos bénéficiaires pourront alors toucher le capital garanti.

Qui sont les bénéficiaires de l’assurance décès toutes causes ?

En tant que souscripteur, vous devez identifier un ou plusieurs bénéficiaires de votre choix pour votre contrat. Il peut s’agir de bénéficiaires différents de vos héritiers naturels, c’est-à-dire les héritiers désignés par la loi pour les droits de succession. Le nom de chaque bénéficiaire peut être :

  • indiqué directement sur votre contrat au moment de sa souscription ;
  • communiqué par lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur, à tout moment ;
  • inscrit dans votre testament.

Combien coûte une assurance décès toutes causes ?

L’assurance décès toutes causes correspond à l’équivalent multirisques de la prévoyance. Le montant des cotisations peut donc représenter un coût important. Pour calculer la cotisation annuelle à verser, votre assureur prendra en compte certains éléments comme :

  • votre âge ;
  • votre état de santé ;
  • votre salaire ;
  • le montant du capital garanti choisi.

Garanties, souscription et limite d’âge 

L’âge limite de souscription d’une assurance décès varie selon l’assureur. Elle est en général située aux environs de 65 ou 70 ans.
Concernant les garanties du contrat, il n’y a pas d’âge limite pour les décès liés à une mort naturelle. Le contrat peut toutefois mentionner une date d’échéance pour les autres garanties comme les maladies ou les accidents. 

Assurance décès toutes causes et exclusions de garanties 

Si vous souscrivez une assurance décès toutes causes, aucune exclusion de garantie ne sera appliquée sur la nature de l’événement entraînant votre décès. En revanche, il peut exister des exclusions de garanties liées à chaque événement. Elles peuvent, par exemple, être appliquées dans les cas suivants :

  • un décès causé par l’usage de drogue ;
  • un accident causé par négligence ou présentant une aggravation du risque ;
  • un suicide au cours de la première année de souscription ;
  • un attentat.

Un questionnaire médical pour souscrire une assurance décès toutes causes

Votre contrat d’assurance décès toutes causes incluant la maladie, il vous sera demandé de remplir un questionnaire médical. Ce document permet à votre assureur d’évaluer le risque assuré. Vous devrez donc répondre à ce questionnaire médical avec sincérité, faute de quoi vous vous exposez à l’annulation de votre contrat. Sur le questionnaire médical, vous devrez préciser certaines informations concernant :

  • votre identité ;
  • votre état de santé actuel ;
  • vos antécédents médicaux.

Il existe également des contrats d’assurance décès toutes causes sans questionnaire de santé. Les cotisations sont cependant bien plus élevées, l’assureur ne connaissant pas le risque médical assuré. 

Publiés récemment

Souscrire un contrat d'assurance : conseils et actualités

Assurance-vie, assurance décès, assurance collective : quelles sont les spécificités de chacun de ces contrats d'assurance ? Lequel répond à vos besoins ?

27 mai 2021Assurance

Comment fonctionne le contrat d'assurance-vie

Le contrat d'assurance-vie permet au souscripteur ou à son bénéficiaire de toucher un capital ou une rente. Gestion, fonds euros, unités de compte...

26 mai 2021Assurance

Retour en haut