Souscrire un contrat d’assurance : conseils et actualités

Il est important d’être assuré pour se protéger et protéger ses proches des différents risques de la vie. Vous avez alors le choix entre plusieurs produits d’assurance, comme l’assurance-vie ou l’assurance décès. Les personnes en activité bénéficient également de contrats d’assurance collective proposés par leur employeur selon le type d’entreprise. Dans cette rubrique « Conseils et actualités – Assurance », Herencia vous en dit plus sur ces sujets.

Le fonctionnement d’une assurance-vie 

L’assurance-vie a un fort succès chez les épargnants et reste leur placement préféré. L’assurance-vie désigne à la fois un produit d’épargne, un produit de prévoyance et une niche fiscale. Elle permet de percevoir le montant épargné à la fin du contrat, par exemple lors de son départ à la retraite. L’argent épargné peut également être récupéré avant la fin du contrat par un rachat d’assurance. Cette somme peut aussi être utilisée comme capital décès à la mort de l’épargnant. Ce sont alors les bénéficiaires qu’il a désignés qui la percevront. Pour alimenter son contrat d’assurance-vie, l’épargnant devra au préalable verser une ou plusieurs primes qui peuvent être placées sur différents types de supports. Le contrat d’assurance-vie occasionne quelques frais qui lui sont imputés, mais ce placement s’avère néanmoins toujours très intéressant. Si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de ce produit d’épargne, nos experts répondent à vos questions…

Assurance-vie : prélèvement forfaitaire libératoire ou impôt sur le revenu ?

Le prélèvement libératoire désigne un prélèvement fiscal qui peut être choisi par l’épargnant pour certains revenus, comme lors du rachat de son assurance-vie, sous certaines conditions. La personne n’aura alors pas à payer d’impôts supplémentaires sur les revenus concernés après l’impôt à la source effectué grâce au prélèvement libératoire. Les revenus concernés par le prélèvement libératoire devront cependant être inscrits obligatoirement sur la déclaration de revenus. Alors, faut-il opter pour l’application du barème progressif de l’impôt sur le revenu ou pour l’imposition des gains d’assurance-vie par prélèvement forfaitaire libératoire (PLF) ? Cette réponse va dépendre du taux du prélèvement libératoire et de la tranche de l’impôt sur le revenu de l’épargnant…

L’assurance décès toutes causes

L’assurance décès permet aux proches de couvrir la perte de revenus du souscripteur lorsque celui-ci décède. Ce sont alors ses bénéficiaires qui perçoivent le capital décès pour pouvoir maintenir leur niveau de vie. La couverture des risques de décès varie selon les garanties du contrat. L’assurance décès toutes causes est une solution qui permet de protéger vos proches de tous les évènements de la vie. En effet, cette garantie couvre les accidents, la maladie, la mort naturelle et le suicide. Cette assurance comporte tout de même quelques exclusions de garantie et reste assez onéreuse. Avant de souscrire un tel contrat, vous devez donc bien vous renseigner sur les subtilités de ce type de produit.

Assurance collective et obligation employeur

L’employeur doit obligatoirement souscrire une assurance collective au profit de ses salariés et de leurs ayants droit sous la forme d’une mutuelle santé. Cette réglementation ne s’applique pour le moment qu’aux entreprises du secteur privé. Cette assurance santé permet de compléter les remboursements de base de la Sécurité sociale. Salarié et employeur se partagent les cotisations, l’entreprise en prenant au moins 50 % à sa charge. Une prévoyance collective non obligatoire peut également être souscrite par l’entreprise au bénéfice de ses salariés. Les assurances collectives sont souvent moins chères que les assurances individuelles pour de meilleures garanties. 

 

Vous assurer

Publiés récemment

Le contrat d'assurance décès toutes causes

En souscrivant un contrat d'assurance décès toutes causes, l'assuré anticipe le versement d'un capital à ses proches à son décès, quel qu'en soit la cause.

26 mai 2021Assurance

Comment fonctionne le contrat d'assurance-vie

Le contrat d'assurance-vie permet au souscripteur ou à son bénéficiaire de toucher un capital ou une rente. Gestion, fonds euros, unités de compte...

26 mai 2021Assurance

Retour en haut