Protéger son entreprise et le dirigeant

En tant que chef d'entreprise, vous devez protéger vos salariés, votre entreprise et vous-même pour assurer la pérennité de votre activité. Différents dispositifs existent, notamment en matière d'assurance et de prévoyance.

Votre objectif

Pourquoi protéger son entreprise ?

  • Protéger et motiver ses salariés

    Retraite, prévoyance, santé, épargne salariale : l’employeur peut utiliser différents leviers pour protéger et motiver ses équipes. Tout d’abord, proposer une mutuelle santé collective est obligatoire au sein des entreprises privées. Cette complémentaire santé garantit l’accès aux soins grâce au remboursement des frais de santé. Le contrat de prévoyance collective n’est quant à lui pas obligatoire, mais couvre les salariés par rapport aux risques liés à la personne. Opter pour une retraite collective dentreprise permet aux salariés daborder cette période importante de leur vie en toute sérénité. L’employeur peut également mettre en place une épargne salariale, avec le versement d’une prime à la participation et d’une prime à l’intéressement.

  • Protéger son entreprise

    L’entreprise peut être confrontée à certains aléas financiers importants, situations qu’il est bon d’anticiper. Quand un salarié part en retraite, l’employeur lui verse une indemnité de fin de carrière. Une assurance spécifique permet de réduire l’impact financier de cette indemnisation. La souscription à une assurance Homme-clé couvre l’absence momentanée ou définitive des personnes indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise. Si une entreprise est gérée par des associés, une assurance Garantie Associé couvre le décès de l’un d’entre eux. Cette garantie facilite le rachat des parts ou des actions par l’autre associé pour garder le contrôle de l’entreprise. 

  • Optimiser le statut du dirigeant

    La protection de l’entreprise est intrinsèquement liée à la protection de son dirigeant. C’est à lui que revient la prise de décisions pour assurer le bon développement de l’activité, et à ce titre il doit définir avec précautions son statut. Le choix du statut juridique et du régime fiscal est une étape complexe, mais primordiale lors de la création d’une entreprise. Ces paramètres influeront notamment sur l’optimisation de la rémunération et de la protection sociale du chef d’entreprise. 

  • Veiller à la trésorerie d'entreprise

    La trésorerie contribue à la bonne santé d’une entreprise. Cette réserve d’argent disponible permet de gérer les liquidités. Si l’entreprise subit un défaut de paiement ou un sinistre, elle peut faire face à un manque de trésorerie. Certains contrats d’assurance, comme la garantie Perte d’Exploitation, octroient à l’entreprise une indemnisation pour pallier ce problème.  

Besoin d'un accompagnement pour protéger votre entreprise ?

Un professionnel vous accompagnera pour mettre différents moyens en place pour vous, vos salariés, et votre entreprise

Trouvez votre conseiller

Les dispositifs pour bien protéger son entreprise

Dispositifs pour la protection des salariés

  • Épargne salariale : différents dispositifs permettent de constituer une épargne salariale comme le PEE, le PEI, le PER entreprise et le PERCO.
  • Épargne Retraite : le PER et l’article 83, produits d’épargne à long terme, permettent de se constituer un complément de revenus pour la retraite. D’autres contrats d’assurance-vie collectifs, comme le contrat retraite « article 39 », apportent également une retraite complémentaire à vos salariés.
  • Complémentaire Santé : en complément de la couverture de la Sécurité sociale, tout salarié du privé doit pouvoir profiter d’une mutuelle santé collective proposée par son employeur. Il perçoit ainsi un remboursement complémentaire de ses frais de santé qui lui facilite l’accès aux soins. 
  • Régime de Prévoyance : l’employeur peut également proposer à ses salariés une prévoyance collective, non obligatoire, en plus de celle du régime de la Sécurité sociale.

Dispositifs pour la protection de l’entreprise

  • Compte à terme : un compte à terme permet à une entreprise de faire un placement sécurisé sur un temps limité et d’obtenir des intérêts sur cette période.
  • Contrat de capitalisation : le contrat de capitalisation permet de placer de l’argent sur plusieurs supports comme le fonds en euros à capital garanti ou les SICAV afin de capitaliser. 
  • Placement immobilier : pour une entreprise, il est intéressant d’investir dans ses propres locaux professionnels. Ce n’est cependant pas le seul placement immobilier possible… 
  • Homme-clé : le contrat d’assurance Homme-clé consiste en un contrat de prévoyance qui permet de compenser la perte d’un individu essentiel à l’activité de l’entreprise.
  • IFC : en tant qu’employeur, vous pouvez externaliser les indemnités de fin de carrière de vos salariés en souscrivant un contrat d’assurance spécifique IFC.

 

Dispositifs pour la protection du dirigeant

  • En matière d’épargne retraite, un dirigeant peut bénéficier du PERO, du PERCOL, du PEE ou du PERIN. Tout dépendra de son statut et de l’effectif de son entreprise. Le statut définira également son régime d’assurance maladie et sa caisse de prévoyance. Les TNS, travailleurs non-salariés, sont quant à eux concernés par les dispositions de la loi Madelin pour les contrats de retraite, d’assurance santé et de prévoyance. 

 

Nous pouvons également vous accompagner sur les sujets suivants :

Assurances


  • L’assurance-vie
  • L’assurance professionnelle
  • L’assurance emprunteur
  • L’assurance collective

 

S'informer

Placements financiers


  • Les comptes sur livrets et l’épargne règlementée
  • L’assurance-vie et les contrats de capitalisations
  • L’investissement en bourse
  • Placements immobiliers et SCPI
Découvrir nos solutions

Investissements immobiliers


  • Investir pour sa retraite
  • Transmettre son patrimoine immobilier
  • Réduire ses impôts immobiliers
  • Obtenir des revenus complémentaires
Obtenir des conseils

Découvrez nos derniers articles sur l'immobilier

Retour en haut